LIVRES-OBJETS

 

En parallèle aux parutions classiques chez différents éditeurs, Hervé Federspiel a conçu et réalisé entièrement, presque de façon artisanale, des livres-objets destinés à des collection-neurs avisés, mis en vente par nos soins sur ce site.

 

        

         PISS YOUR ASS

         par Hervé Federspiel

 

         24 pages

         12 x 16 cm

         1997

         Exemplaire unique

         50 €

 

Piss your ass est l'un des deux albums photos détournés par Hervé Federspiel en vue d'en faire un livre personnel. Dans sa bibliographie, celui-ci offre la particularité de ne contenir aucun texte, hormis titre et sous-titre. Pour le reste, il s'agit d'une suite de photographies couleurs qui, les unes à la suite des autres, tendent vers une forme de narration.

 

         MADAME JAUNE

         par Hervé Federspiel

 

         20 pages 

         20 x 29 cm

         1995

         Exemplaire unique

         150 €

 

Madame Jaune est sans doute avec L'Écarte à jouir l'un des livres-objets les plus aboutis d'Hervé Federspiel, de par son inventivité dans le texte et l'image. 

Madame Jaune reprend le format, l'esthétique et les thèmes du magazine féminin pour mieux les parasiter. Les textes de l'auteur couvrent en surimpression ceux des articles, et les pleines pages publicitaires censées vendre un rêve de luxe et de beauté s'avèrent piégées. Le filtre jaune qui teinte le tout s'accorde à l'ironie cinglante de cette œuvre finalement, et contre toute attente, réjouissante.

 

         L'ÉCARTE  À JOUIR

         par Hervé Federspiel

 

         32 pages / cartes rangées par ordre

         boîtier : 12,5 x 19 cm / cartes : 10 x 15 cm  

         1995

         Exemplaire unique

         300 €

 

Tapissé de satin et de résille, le boîtier d'Écarte à jouir se délace comme un corset pour être ouvert et donner à lire et à voir un jeu de 32 cartes-pages. Le texte est au recto de celles-ci qui sont numérotées au verso, côté photographie. L'Écarte à jouir déroule en plusieurs histoires les scénarios érotiques de plus en plus hard imaginés par Monsieur, avec la complicité de Madame pour la mise en pratique. Toutefois, l'érotisme est ici traversé par l'humour noir et caustique de l'auteur, qui se plaît à pervertir, au sein d'un théâtre grotesque, les mœurs et les traditions propres à la région où tout ça se passe. Le texte est illustré d'images nocturnes à l'éclairage rouge, clichés troubles qui alternent entre nu amateur et cartes postales du folklore local, contribuant à porter à son paroxysme l'ambiguité presque folle de ce jeu d'écarts.

 

(Une petite pochette à l'intérieur du boîtier contient quelques négatifs photos et des bandes de papier imprimé qui offrent un supplément, soit une histoire encore une, et quel cadeau...)

 

         CARDLAND

         par Hervé Federspiel

 

         20 pages

         12 x 16 cm

         1995

         Exemplaire unique

         100 €

 

Dans les pochettes plastique d'un album photo standard, l'auteur insère des pages de garde récupérées sur d'anciennes éditions de poche de Barbara Cartland, sur lesquelles il a imprimé ses propres textes, plusieurs sketches sur le couple mêlant érotisme, situations limites, relations cruelles, relatés dans un style enlevé qui fait la part belle aux jeux de mots les plus surprenants.

En vis-à-vis des pages de texte, Hervé Federspiel a réalisé des images où, sur les couvertures de ces mêmes éditions de poche, apparaissent comme en filigrane des pages illustrées de revues pornographiques. Du mixage de ces deux antagonistes qui fait contrepoint aux mots de l'auteur naît alors une métaphore amplifiée. Celle-ci est assortie à cet hommage en quelque sorte inversé à Barbara Cartland, dont la reprise des stéréotypes du roman à l'eau de rose permet un jeu jubilatoire avec ceux de la psychologie de magazine ou de l'industrie du X, entre autres.